Surf Sisters

Editeur : Albin Michel
Auteur : Elizabeth Lenhard

Note Globale : 2/5


Résumé :

Passionnée de surf, grande amoureuse de la mer, Izzy est heureuse à Pearl Beach, sur les côtes de Floride. De nature plutôt timide et solitaire, elle évite les fêtes qui animent la ville l’été et préfère se lever à l’aube pour affronter les vagues. Bien entourée par ses amis, qui travaillent avec elle dans un magasin de surf pendant l’été, Izzy est heureuse et ne manque de rien.
Tout bascule le jour où Ben entre dans la boutique. Il est en ville pour les vacances, et cherche à prendre quelques cours de surf… qu’Izzy se fera une joie de lui donner !

Mon avis :

Je m’attendais à un livre un peu moins « facile » à lire, dans le sens ou l’histoire est hyper simple, c’est une romance vraiment bateau de vacance. Le livre se lit très vite, on rentre tout de suite dans l’histoire amoureuse d’Izzy. Je trouve qu’à part son histoire d’amour on n’y apprend pas beaucoup de choses.

Izzy est une passionnée de surf, on arrive facilement à imaginer sa vie entre le magasin et le surf. On voit tout de suite venir son histoire d’amour un peu trop cliché pour moi. Malgré que j’adore les romances je trouve celle ci un peu trop « ado » (je sais bien que c’est un livre à partir de 13 ans comme beaucoup de livres) mais je m’attendais à quelque chose de plus profond dans ma lecture.

J’ai été un peu déçue. Alors c’est bien une histoire pour l’été car le roman se lit vite, on se croirait presque aussi à la plage les pieds dans l’eau et le soleil sur la peau donc c’est un roman qui est quand même agréable à lire, mais c’est vrai que ce n’est pas un coup de coeur ni un roman que je conseillerais forcément au premier abord.

Si vous êtes à la recherche d’une romance d’été super simple, et un roman où il ne faut pas trop réfléchir vous pouvez le lire. Mais si vous êtes comme moi à adorer les new romance alors vous allez être forcément déçu.

Je trouve le personnage de Ben hyper cliché, tout comme le personnage d’Izzy. La fin est hyper prévisible aussi on connaît déjà la fin à peine le livre commencé. Mais bon après tout pour une journée ou on ne veut pas se prendre la tête à lire, alors pourquoi pas ?

Ash Princess

Editeur : Albin Michel
Auteur : Laura Sebastian

Note Globale : 4/5

Résumé :

Quand j’avais six ans, le Kaiser a tué ma mère. 
Pendant dix ans, j’ai vécu comme une morte, l’ombre de moi-même, à la merci de mes tortionnaires.
On m’a volé mon nom. Mais je ne serais jamais lady Thora. Je m’appelle Theodosia Eirene Houzzara. Comme ma mère avant moi et toutes mes aïeules, je suis reine du feu, et le sang du dieu coule dans mes veines.
Quoi qu’il m’en coûte, je reprendrai ce qui m’a été volé.

Mon avis :

Je pensais que ce livre allait être l’unique tome de prévu mais finalement non car à la fin on devine bien qu’il y a une suite ^^ et j’ai vérifié il y a bien un tome 2 et un tome 3 par la suite (en 2020)

Au tout début pour être totalement honnête, je n’aimais pas… Je trouvais ça trop long, trop cliché, le gentil prince et sa meilleure amie, mais finalement plus on avance dans le tome plus cela devient intéressant et on ne s’attend pas spécialement à certains passages du livre. Je me suis dit « oh non encore une histoire d’amour culcul avec son gentil prince pour la sauver et sa meilleure amie en complice. Mais pas du tout et c’est à ce moment là que l’histoire devient intéressante et c’est à partir de ce moment la que je n’arrivais plus à décoller mon nez du livre. J’ai mis beaucoup de temps à le commencer, mais j’ai lu très rapidement par la suite ^^.

Ce qui m’a attiré c’est déjà la couverture du livre ! Il faut bien se l’avouer elle est vraiment au top niveau ! et cette phrase d’accroche « Ils ont tué ma mère. Ils ont volé mon nom. À moi de les réduire en cendres « 

J’ai tout de suite pensé au livre « The Book of Ivy » et c’est vrai que ce qui est ressemblant c’est ce côté rebelle de l’héroïne.

Au final ce n’est pas LE coup de coeur auquel je m’attendais, à cause du début qui a faillit me perdre, mais c’est un livre que j’ai franchement bien aimé et j’ai hâte tout de même de lire la suite.

What’s light


Editeur : Michel Lafon


Auteur : Jay Asher

Note Globale : 3/5

Résumé :

La famille de Sierra gère une ferme de sapin de Noël dans l’Oregon. C’est un cadre plutôt bucolique pour une fille qui grandit ici. Sauf que chaque année ils rejoignent leur seconde maison en Californie pour vendre leurs lots de sapin de Noël pour la saison. Ainsi, Sierra vit deux vies: sa vie dans l’Oregon et sa vie à Noël. En laisser une, entraîne toujours un manque.
Jusqu’à ce Noël particulier, quand Sierra rencontre Caleb, et une vie en éclipse une autre.
Caleb n’a pas la réputation d’être un garçon parfait: il y a quelques années de ça, il a commis une énorme erreur et a payé pour cela depuis. Mais Sierra voit au-delà du passé de Caleb et devient déterminée à l’aider à trouver le pardon et, peut-être, la rédemption. Les désapprobations, les fausses idées et les soupçons tourbillonnent autour d’eux, Caleb et Sierra découvrent alors la seule chose qui transcende tout le reste: le véritable amour. 

Mon avis :

J’avais acheté ce livre car j’ai vu que c’était l’auteur de 13 reasons Why et comme j’avais adoré cette série (je n’ai pas lu le livre) je me suis dit qu’il me fallait ce livre !

J’ai tout d’abord pensé que j’allais retrouver le même esprit que la série, mais en faite ce n’est pas du tout le cas… C’est une romance entre deux adolescents. Une romance de noël, d’ailleurs s’est un très bon livre que j’aurais pu lire justement pendant cette saison ^^. C’est vraiment un livre très simple, sans prise de tête et qui se lit rapidement. On est loin d’une new romance à la « after » mais ce livre est assez léger et agréable. Bon ce n’est pas mon livre préféré mais je l’ai bien aimé quand même.

J’ai eu un peu de mal à m’attacher aux personnages, car on n’en connaît pas vraiment plus sur eux. L’histoire reste vraiment en surface, si je puis dire. J’ai aimé l’esprit de noël cependant, j’adore cette période de l’année, et peut être qu’en le lisant justement à cette période j’aurais été un peu plus dans cette magie, et dans l’euphorie.

Au final, je vois que ce n’est pas vraiment mon style de livre. J’aime un peu trop (pour le moment) les histoires de bad boys ^^, vraiment la new romance.

En bref, si vous voulez lire une romance qui se lit rapidement, une romance sans prise de tête et où il ne faut pas trop réfléchir, je vous invite à le lire. Et surtout lisez le pendant la période de Noël, vous serez peut-être un peu plus emballé que si vous lisez en plein mois de juillet sous 40 degrés ^^.

La sirène

Note Globale : 2/5

Résumé :

Kahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l’Océan en poussant les humains à la noyade. Pour cela, elle possède une voix fatale à qui a le malheur de l’entendre. Akinli, lui, est un beau et gentil jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé. Tomber amoureux a beau leur faire courir un grave danger à tous les deux, Kahlen ne parvient pas à garder ses distances. Est-elle prête à tout risquer pour écouter son cœur ?

Mon avis :

Je dois dire que j’en attendais beaucoup de ce roman. J’ai lu (ou plutôt dévorée) « la sélection » de Kiera Cass. J’avais complètement adoré (sauf le dernier tome) mais je pensais retrouver un peu plus de l’auteur dans ce livre.

Je sais très bien que je n’allais pas retrouver le même univers, mais j’ai trouvé ce roman un peu trop « ado » à mon goût, contrairement à la sélection. Je n’ai pas spécialement aimé ma lecture, et pourtant il m’en faut beaucoup. Mais, en sois l’histoire est sympathique, le mythe des sirènes est assez intéressant, on se prend à leurs histoires, mais la fin me paraît bâclée ou je ne sais pas, il y ‘a quelque chose qui me dérange… En faite ce roman manque d’action. Les chapitres se lisent très vite, mais par moment je trouvais ça un peu long. On suit Kahlen, ses soeurs et son histoire d’amour mais il n’y a rien de très croustillant.

Une histoire d’amour interdite comme dans beaucoup de livres. Mais la, je ne sais pas, j’ai du mal à expliquer mais je l’ai trouvé sans grand intérêt. Peut être du fait que l’histoire est sans rebond, on s’attend peut être à une plus grand affirmation du caractère de Kalhen.

Cependant, j’ai bien aimé le personnage de Kahlen qui est déterminé et qui fait elle même ses choix en fonction de ses envies, et même en outrepassant les lois et même risquer la mort. J’ai aimé l’univers des sirènes, de retourner dans un mythe comme celui ci, même si je m’attendais à ce qu’il soit un petit peu plus poussé.

Je vous invite à le lire si vous voulez une petite lecture sympathique, mais ne vous attendez pas au roman de l’année, sous peine d’être déçu.

Paranoïa (Tome 2) Miroir


Editeur : Hachette 


Auteur : Melissa Bellevigne

Note Globale : 5/5

Résumé :

Qui est vraiment Judy Desforêt  ? Une jeune femme assiégée par la paranoïa et des hallucinations telles qu’elle en a perdu la raison jusqu’à vouloir se tuer  ? Un esprit troublé qui aspire aujourd’hui à guérir et démarrer une nouvelle vie  ? Est-elle victime d’un vaste complot ou bien une manipulatrice au discernement hors pair  ?
Qu’est-ce qui a pu pousser Lisa, psychiatre renommée, à baisser sa garde face à cette patiente délirante  ? Aurait-elle manqué d’objectivité et de professionnalisme  ? Épuisée par le bébé de Judy dont elle est devenue la tutrice légale, Lisa n’a plus aucune certitude sur ses conclusions et bascule dans la culpabilité.
Tandis que l’enquête sur l’agression de Judy piétine, apparaît subitement à Viryez un certain Alwyn Andrews. Le jeune homme correspond en tout point à la description qu’a donnée Judy de l’ami imaginaire qui la suit depuis sa petite enfance. Il dit la connaître, être amoureux d’elle, vouloir la revoir… Mais de nombreux doutes planent à son sujet, faisant de lui un suspect idéal.
Qu’est-il vraiment arrivé à Judy et qui faut-il croire  ?
Où s’arrête l’hallucination et où commence la réalité  ?

Mon avis :

Wow ! Ce roman m’a transporté du début à la fin. Le tome 1 avait égayé ma curiosité à telle point que je l’avais dévoré en très très peu de temps. Mais alors ce tome 2 WOW ! Je ne m’attendais pas à ça. La phrase qui le décrit le mieux est vraiment « Où s’arrête l’hallucination et où commence la réalité  ? »

Au tout début, j’avais un peu de mal à me replonger et me rappeler de l’histoire de base, j’avais peu de souvenir du tome 1, mais en relisant les 100 première page je me suis rappelé de tout et franchement ce tome 2 m’a transporté dans un autre univers.

Je suis habituée à lire de la new romance et la c’est un tout autre genre de livre. Il est mystérieux du début à la fin. Mais vraiment jusqu’à la fin ! Jusqu’à la dernière page que j’ai dû relire plusieurs fois (bon j’admets qu’a minuit 30 j’étais un peu à commencer à piquer du nez ^^mais j’étais totalement lucide pour être resté sans voix) Je ne m’attendais pas à ça, mais vraiment pas.

Melissa a réussis à créer un roman qui fait que nous pouvons nous mettre à la place de Judy du début à la fin. On essaie de comprendre sans trop savoir quoi comprendre. Par moment j’ai cru perdre la tête, ce livre vous transporte. Je ne pourrais pas résumer ce livre sans spoiler (et ce n’est pas mon but). Mais franchement il faut lire ce livre ! Il m’a beaucoup perturbé (dans le bon sens du terme).

Enfaite on ne s’attend pas à toutes ces révélations, on ne sait plus ce qui est vrai, ce qui ne l’est pas. Où commence l’histoire, avec qui et dans quel but ? Mais Judy est un personnage fort. Dans ce tome 2 on n’a pas uniquement le point de vue de Judy, on a aussi celui de Lisa (la médecin psychiatre), d’Alwyn aussi. C’est ce qui fait que ce livre vous empêche de pouvoir le fermer tant que vous ne l’avez pas lu entièrement ^^.

Je pense que je ne peux pas plus en dire avant de tout dévoiler (bien que ça ne me dérangerais pas ^^) mais honnêtement j’ai adoré ce livre.

Another Story Of Bad Boys (Tome 3)



Editeur : Hachette Roman - New Romance


Auteur : Mathilde Aloha

Note Globale : 5/5

Résumé :

Terminée, l’histoire de Lili, Cameron et de leurs amis ? Pas tout à fait ! Cameron et Lili sont enfin réunis, mais leur happy ending n’est pas encore de mise. Lui est resté à Los Angeles, elle est partie en stage en Australie, et tous deux doivent apprendre à gérer leur relation à distance. En seront-ils capables ? Leur ami et colocataire Evan, lui, a le coeur brisé. Déprimé, il peine à reprendre sa vie en main. 
Jusqu’au jour où une mystérieuse jeune fille surgit dans sa vie. Alors que tout semblait aller pour le mieux entre Rafael et Elena, cette dernière commence à avoir de sérieux doutes quant à l’avenir de leur relation et leur idylle se retrouve dangereusement menacée… Enfin le dernier tome 100% inédit de la saga événement ! Mathilde Aloha n’a pas fini de vous surprendre…

Mon avis :

Alors, tout d’abord je tiens à préciser que j’ai fini ce tome il y a plus d’une semaine, mais j’ai tardé à écrire mon avis (sorry)…

Ce tome je l’ai vraiment bien aimé, il conclut l’histoire d’amour de Cam et Lily. Je trouve que leur histoire est vraiment bien finie et que ce tome est parfait pour ça.

Par contre j’aurais aimé un tome Spécialement sur Elena (la soeur de Cam) car on ne sait pas ce qu’il va se passer pour son avenir et c’est vrai que pour ça je reste un peu déçue.

C’est de même pour l’histoire d’Evan et Grace… Je ne comprends pas trop, j’ai l’impression que l’histoire à été bâclée, qu’on nous a laissé en plan (ils vont être contents avec cette fin, je ne vais pas chercher plus loin) alors qu’Evan avait rencontré une mystérieuse fille, et donc je pensais en découvrir un peu plus. La dessus je suis un peu déçue.

Cependant j’ai beaucoup aimé tout de même ce tome 3. Comme je l’ai précisé, il est quand même assez complet et c’est toujours du « je t’aime moi non plus » maiiiis pas trop culcul quand même.

Je suis un peu triste de terminer ces 3 tomes, je m’étais attachée aux personnages et j’avais l’impression de faire partir vraiment du livre (c’est assez étrange dit comme ça, mais c’est le cas) 

Pour conclure, j’ai vraiment aimé cette trilogie et je ne peux que la recommandée, ce n’est pas une histoire d’amour, où le garçon mystérieux a un passé horrible, des parents horrible et tout le tralala.. Non la c’est une romance, mais vraiment addictive. 

Another Story Of Bad Boys (Tome 2)

Note Globale : 5/5


Editeur : Hachette Roman - New Romance


Auteur : Mathilde Aloha

Résumé :

La suite de la série déjà événement « Another Story of bad boys » ! Découvrez les aventures passionnées de Lili, Cameron, Evan, Grace et leurs amis…ou ennemis?


Mon avis :

Alors ce tome 2 me faisait un peu peur, je me demandais si ça n’allait pas être une incessante répétition de « Je t’aime, moi non plus », même si au vu de la fin du tome 1, je ne pouvais pas attendre plus longtemps d’avoir le tome 2 ^^ .

Dans ce tome 2, on découvre vraiment plus en détails les personnages, leurs sentiments, on se prend facilement à s’imaginer comme ci nous étions Lily, et c’est ce qui fait que nous sommes pris dans l’histoire et nous la vivions comme ci, c’était réel.

Si vous avez aimé le tome 1, alors vous allez aimer ce tome 2. C’est une belle romance, malgré les hauts et les bas de cette histoire, j’ai beaucoup aimé ce tome. Une fois que vous avez commencé le premier tome vous ne pouvez pas vous arrêter.

J’ai beaucoup aimé la relation de Lily et Cam mais aussi de Lily et Evan. J’aime aussi le côté fort de Lily, elle peut faire un peu culcul, et passer pour la fille un peu gniagnian par moment (surtout dans le tome 1), mais dans ce tome ci, on peut largement voir qu’elle a évoluée et qu’elle sait vraiment ce qu’elle veut. Elle ne veut pas vivre au crochet de son amour, et est prête à tout laisser pour vivre de sa passion, de ses études.

J’aime ce côté de Lily, on est loin des romans à l’eau de rose et c’est ce qui est vraiment bien dans cette trilogie.

La fin de ce tome me laisse encore sur plusieurs questions, l’auteur a le don de vous laisser sur du suspense, c’est pour cela qu’il me faut le tome 3 pour pouvoir savoir ce qui se passe par la suite.

Dans tous les cas, je vous conseille toujours cette trilogie !